La ptôse mammaire est la chirurgie qui permet de remonter des seins tombants ou affaissés. Le Dr Rossarie, spécialiste en chirurgie mammaire répond à vos questions sur cette intervention.

A quel âge débute la ptôse mammaire ?

Avec l’âge la peau perd en élasticité et en fermeté ce qui favorise l’affaissement des seins. Cependant, la ptôse mammaire peut apparaître à tout âge,en particulier au cours de l’adolescence si la croissance mammaire se fait rapidement, après des pertes de poids importantes comme après un by-pass ou une sleeve gastrectomie ou encore après une grossesse.

Quelles sont les cicatrices d’une ptôse mammaire ?

Comme toute intervention chirurgicale, la ptôse mammaire laisse des cicatrices au niveau de la poitrine. Les cicatrices de la ptôse mammaire peuvent être situées autour de l’aréole et verticale sous l’aréole en cas de ptôse mammaire modérée. En cas de ptôse mammaire plus importante, il faudra ajouter une cicatrice sous-mammaire, horizontale dans le pli du sein. Lors du retrait des fils à 15 jours après l’opération, les cicatrices de ptôse mammaire sont en général très discrètes. Cependant il est fréquent que les cicatrices passent par une phase inflammatoire entre 2 et 6 mois après l’opération de ptôse mammaire : les cicatrices sont alors rouges et peuvent démanger et être boursouflées. L’inflammation diminue ensuite et les cicatrices de ptôse mammaire prennent leur aspect définitif environ 1 an après l’opération.

Faut-il appliquer des crèmes et masser les cicatrices après une opération de ptôse mammaire ?

Pour favoriser la cicatrisation, il est conseillé de masser les cicatrices de ptôse mammaire deux fois par jour pendant deux mois à l’aide d’une crème cicatrisante. En fonction du type de peau, en particulier pour éviter le risque de cicatrices chéloïdes sur les peau noires ou asiatiques il peut être conseillé d’utiliser également une application de crème siliconée une fois par jour pendant deux mois