La réduction mammaire pour hypertrophie mammaire est une intervention chirurgicale qui permet de réduire la taille de seins trop volumineux en retirant la glande mammaire excédentaire et en redrapant la peau. Dans le même temps, les seins et les aréoles sont de remontés en bonne position. L’hypertrophie mammaire peut être à l’origine d’une gène sociale, avec des difficultés à l’habillement et l’évitement de la pratique de certains sports, mais peut aussi réaliser un véritable complexe, et surtout être à l’origine de douleurs dorsales chroniques.

Ce qu’il faut savoir sur l’opération de réduction mammaire

En fonction des cas, la cicatrice de réduction mammaire peut être située autour de l’aréole, associée à une cicatrice verticale et éventuellement à une cicatrice horizontale (cicatrice « en T inversé »). Cette cicatrice horizontale peut parfois être réduite ou même évitée si la morphologie du sein et l’élasticité de la peau le permettent. Comme toutes les cicatrices, elles sont définitives et indélébiles. Leur aspect peut être rouge et visible pendant plusieurs mois. Totalement imprévisible, leur aspect définitif ne doit pas être jugé avant 1 an. Le choix de la cicatrice est fait en consultation avec le chirurgien et est déterminé selon votre morphologie. L’utilisation du laser Urgo Touch en fin d’intervention permet d’améliorer le résultat des cicatrices de réduction mammaire.

L’intervention de réduction mammaire  réduit le volume des seins, et corrige:

– la ptose, en remontant le sein

– une éventuelle asymétrie préexistante

– la position de l’aréole et du mamelon, qui sont remontés par l’intervention

Les étapes de l’opération de réduction mammaire

Avant l’opération de réduction mammaire 

Une mammographie ou une échographie mammaire pré-opératoire est systématique. Une consultation d’anesthésie est obligatoire avant toute intervention nécessitant une anesthésie générale ou une neuroleptanalgésie (« demi sommeil »). Vous devrez vous y rendre avec les résultats de la prise de sang prescrite lors de la consultation. Des photographies médicales sont toujours réalisées avant l’opération de réduction mammaire et un soutien gorge de sport sans armature, en tissu élastique et s’ouvrant par devant, est prescrit.

L’opération de réduction mammaire 

L’opération de réduction mammaire se passe au bloc opératoire, la patiente endormie sous anesthésie générale et dure environ 2 à 3 heures. l’hospitalisation dure 1 à deux jours (entrée à la clinique la veille de l’opération et sortie le lendemain ou le surlendemain).

Les suites de l’opération de réduction mammaire 

Un traitement antalgique pendant quelques jours est systématique après l’opération mais l’opération n’est en général pas très douloureuse. Un soutien-gorge assurant une bonne contention et sans armatures métalliques (type soutien-gorge utilisé pour le sport) doit être porté pendant six semaines après l’opération. L’intervention apporte une amélioration fonctionnelle notable et rapide(habillement, sport, disparition des douleurs dorsales).

Le risque de cancer du sein n’est pas augmenté et la surveillance des seins par mammographie dans le cadre du dépistage systématique du cancer du sein n’est pas ou peu perturbée par la réduction mammaire. Il est conseillé de pratiquer une mammographie de référence quelques mois après l’intervention. Une visite de contrôle a lieu 15 jours après l’opération de réduction mammaire.