L’abdominoplastie après la grossesse

Avec toutes les joies qu’elle apporte, la grossesse entraîne des modifications corporelles dont il n’est pas toujours facile de se débarrasser après l’accouchement : graisses stockées, vergetures et surtout ventre abîmé.

Pour les graisses stockées, il est bien sûr important de reprendre une activité physique dans les mois qui suivent l’accouchement et de garder une alimentation équilibrée. Malgré tout chez certaines personnes, la graisse installée sera difficile à déloger, en particulier sur les hanches, les cuisses et la culotte de cheval…

Comment traiter la peau du ventre après la grossesse ?

La liposuccion qui consiste à aspirer la graisse qui se trouve sous la peau est très efficace.

Mais la lipoaspiration n’est souvent pas suffisante pour traiter un ventre abîmé. Dans ce cas il faut souvent agir comme sur un millefeuille, sur les différentes couches qui constituent la paroi abdominale et réaliser un lifting du ventre aussi appelé abdominoplastie :

– La couche la plus superficielle est la peau du ventre qui peut être abîmée pour plusieurs raisons : les vergetures, ou simplement le fait qu’elle ne s’est pas bien retendue après l’accouchement et qu’elle est restée flasque. C’est pourquoi une liposuccion seule ne sera pas suffisante et risque même d’aggraver le problème car la peau ne se retendra pas. L’abdominoplastie consiste alors à retirer chirurgicalement toute la peau abdominale qui se situe sous le nombril et à retendre la peau du ventre. Les vergetures qui se situent à cet endroit seront donc retirées par la même occasion.

– En profondeur les muscles abdominaux peuvent être affaiblis et écartés l’un de l’autre en raison de la tension créée par la grossesse. C’est ce qu’on appelle un diastasis. Pour récupérer une beau ventre plat dans ce cas, il faudra réparer la paroi musculaire en suturant les muscles abdominaux.

– Entre les deux se trouve la graisse abdominale qui est retirée par liposuccion qui sera alors efficace puisque la peau a été retendue par-dessus.

Bien sûr il est important que la patiente aie stabilisé son poids et remusclé ses abdominaux lors de sa rééducation post accouchement, c’est la seule façon de récupérer la force musculaire avant de réaliser une abdominoplastie dans les meilleures conditions.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *