Lipofilling : est-ce possible de prendre la graisse ici pour la mettre là ?…

Si vous vous posez cette question sans grand espoir en vous contorsionnant devant le miroir de la salle de bains… Eh bien sachez que oui c’est possible !!!

C’est le lipofilling.

Il s’agit de transférer les cellules graisseuses d’un site à un autre, comme pour une greffe de peau mais avec de la graisse.

En pratique, au cours de la même opération, le chirurgien prélève de la graisse comme pour une liposuccion, le plus souvent sur la culotte de cheval, les hanches ou le ventre. Ensuite la graisse est centrifugée, ce qui permet de purifier les cellules graisseuses, qui peuvent alors être réinjectées à peu près partout : Les premières injections de graisse ont été réalisées dans les années 1920 dans les rides et les sillons du visage pour traiter le vieillissement. C’est le médecin New-yorkais Sydney Coleman qui a ensuite contribué à perfectionner et à diffuser largement cette technique. Depuis, le lipofilling a largement prouvé son efficacité et est très utilisé : au niveau du visage il permet de combler des creux ou des rides, d’épaissir les lèvres, d’ atténuer des cicatrices… et il est aussi utile dans certains cas de malformations.

Au niveau des seins la technique est très séduisante. Elle présente le double avantage de l’absence de prothèse et de l’absence de cicatrice. Par contre il faut être bien conscient qu’une partie (environ 30%) de la graisse injectée va se résorber après l’opération et qu’on ne peut pas injecter de très grosses quantités en une seule fois. Plusieurs opérations seront donc parfois nécessaires et le prix du lipofilling peut dans ce cas approcher ou dépasser celui d’une augmentation mammaire par implants.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *