Le mot “peeling” dérive de l’anglais  « to peel » : peler. Il s’agit d’appliquer régulièrement un produit sur la peau qui va la faire « peler » puis entrainer sa régénération. Selon leur profondeur, les peelings peuvent être indiqués pour un simple « coup d’éclat » au niveau du visage, ou pour traiter les « tâches » superficielles, les cicatrices d’acné et les rides.

LE PEELING

Les peelings superficiels réalisent une simple exfoliation ou un gommage, en faisant peler la partie la plus superficielle de la peau (épiderme). Ils gomment plus ou moins certaines imperfections superficielles de l’épiderme et ont un effet rafraichissant. Les suites sont simples et ils peuvent être appliqués au cabinet, sans anesthésie.

Les peelings moyens et profonds par contre, réalisent une véritable abrasion qui peut détruire l’épiderme et la partie superficielle du derme. Ensuite cette couche épidermique ou dermo-épidermique détruite se restaurera grâce aux phénomènes naturels de cicatrisation. Le contrôle de la profondeur se fait, par votre chirurgien, grâce au choix du type de peeling, de sa concentration ou de sa durée d’application. Il est fonction de l’importance du défaut à corriger, de la zone à traiter, de la qualité de la peau et du but recherché. Ils trouvent leurs indications dans le traitement des signes du vieillissement (taches, rides moyennes ou profondes), les cicatrices d’acné ou de varicelle. Ils impliquent donc un temps de cicatrisation où la peau reste fragile et nécessite des soins attentifs à base de pommades ou de pansements.

MODALITÉS DU PEELING

Les modalités d’anesthésie éventuelle sont à discuter avec votre chirurgien, l’acte pouvant se faire :
Sans aucune anesthésie pour les peelings moyens, avec parfois une petite prémédication préalable.
Pour les peelings profonds, il peut aussi en être de même, ou bien on peut préconiser une anesthésie locale, locorégionale, générale ou neuroleptanalgésie.
L’intervention peut se pratiquer « en ambulatoire », c’est à dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance.

Les peelings sont un traitement de la surface cutanée qui peut, bien entendu, être associé aux techniques de traitement du relâchement cutané lié au vieillissement telles que lifting et la blépharoplastie. Ils peuvent aussi être associés à d’autres techniques telles que les injections d’acide hyaluronique ou de toxine botulique.