Le lifting de la face interne des cuisses, ou cruroplastie, est une intervention chirurgicale qui permet de corriger le relâchement de la peau au niveau de la face interne des cuisses. Dans ce cas, une lipoaspiration isolée ne peut suffire, et seule une remise en tension cutanée est susceptible de corriger le défaut. L’intervention a alors pour but de réaliser l’ablation de l’excédent de peau, de réduire l’excédent graisseux et de redraper l’ensemble. Le relâchement de la peau de la face interne des cuisses peut être la conséquence naturelle du vieillissement mais peut aussi survenir chez des patientes plus jeunes après une perte de poids importante. Dans les deux cas, la peau en excès « tombe » et peut réaliser un véritable complexe.

L’opération

Le lifting de la face interne de cuisses est réalisé sous anesthésie générale et dure environ deux à trois heures. Il nécessite une hospitalisation de deux à cinq jours environ.

Les suites

L’excès de peau est enlevé, laissant des cicatrices dont l’emplacement et la longueur dépendent de l’importance de la distension cutanée : elles peuvent être horizontales, dans le pli de la cuisse en cas de distension modérée, isolées ou associées à des cicatrices verticales sur la face interne des cuisses en cas de distension plus marquée (après une perte de poids importante par exemple). Comme toutes les cicatrices, elles sont définitives et indélébiles. Leur aspect peut être rouge et visible pendant plusieurs mois. Totalement imprévisible, leur aspect définitif ne doit pas être jugé avant 1 an. Le choix de la cicatrice est fait en consultation avec le chirurgien et est déterminé selon votre morphologie.

Une lipoaspiration de la face interne des cuisses est systématiquement associée.

Dans les suites opératoires, des ecchymoses et un œdème peuvent apparaître. Ils régresseront dans les 10 à 15 jours suivant l’intervention. Les douleurs sont en règle générale peu importantes, bien soulagées par les antalgiques usuels mais la période de cicatrisation peut s’avérer un peu désagréable du fait de la localisation de la cicatrice et de la tension qui s’exerce sur les berges de la suture. Dans les suites opératoires, il est recommandé de porter un panty (vêtement de compression) pendant un à deux mois.

Coût de l’opération

Une prise en charge par l’assurance maladie est possible pour un lifting de la face interne des cuisses en cas de chirurgie réparatrice « après amaigrissement pour obésité morbide, – dans les suites de la chirurgie bariatrique (comme un anneau gastrique ou un by-pass)« . Votre chirurgien saura vous dire si vous entrez dans le cadre d’une telle prise en charge. Dans ce cas, il fera une demande d’entente préalable auprès de votre caisse d’assurance maladie qui est seule habilitée à donner un accord. Les compléments d’honoraires du chirurgien peuvent être pris en charge en partie ou en totalité par votre mutuelle. Un arrêt de travail vous sera prescrit en post-opératoire.

Dans les autres cas, il s’agit d’une intervention à but esthétique qui ne peut être prise en charge ni par la sécurité sociale, ni par les mutuelles. L’ensemble des frais est à la charge de la patiente et aucun arrêt de travail ne peut être prescrit. Le prix d’un lifting de cuisses est à partir de 3400 Euros tout inclus. Seul le devis individuel personnalisé et remis en consultation est contractuel.