C’est la chirurgie de correction des « oreilles décollées » qui peuvent être à l’origine d’une gène sociale, voire réaliser un véritable complexe. Cette intervention est possible à partir de l’âge de 7 ans, lorsque les oreilles ont atteint leur taille adulte et lorsque l’enfant se plaint des moqueries de ses camarades d’école.

Elle est également possible à l’âge adulte mais n’est pas conseillée chez l’adolescent en raison du risque de cicatrices hypertrophiques à cet âge.

L’OPÉRATION

L’opération peut se dérouler sous anesthésie générale, sous neuroleptanalgésie (« demi sommeil ») ou sous anesthésie locale. Elle dure environ 1 heure à 1 heure 30. Vous restez hospitalisé le plus souvent 1 jour (entrée le matin de l’opération et sortie le lendemain matin). Un traitement antalgique pendant quelques jours est systématique après l’opération car celle-ci peut être un peu douloureuse, en particulier durant les 48 premières heures.

LES SUITES

Un oedème (gonflement) et des ecchymoses (bleues ou violettes) des oreilles peuvent
persister pendant deux à trois semaines.

La cicatrice est située dans le pli derrière l’oreille et est donc complètement cachée.

Un volumineux pansement « en casque » maintient les oreilles en bonne position pendant les 24 premières heures. Il est remplacé par un pansement allégé maintenu par un bandeau qui a pour but de comprimer les zones décollées pendant les premiers jours. Il est conservé jours et nuits pendant une semaine puis uniquement la nuit pendant six semaines.